E kreiz an noz

GKervella3

Goulc’han Kervella – photo G.Konan

podkastUne nouvelle de Goulc’han Kervella lue par Morwena Audic. Une nouvelle sur le rapport des anciens à la langue bretonne. Ces anciens qui ont voulu s’en détacher à tout prix et qui sont rattrapé par leurs enfants qui désirent à nouveau parler la langue et la transmettre.
Goulc’han Kervella est un écrivain, dramaturge, acteur et metteur en scène breton né le 4 juillet 1951 à Plouguerneau dans une famille de marins. Il fréquente le lycée Charles-de-Foucauld à Brest avant de s’engager dans des études de médecine en 1969. Il soutient une thèse de doctorat en 1982 ayant pour sujet La médecine dans la littérature de langue bretonne aux XIXe et XXe siècles. De ce travail sortira une biographie en breton de Laënnec.
Parallèlement, il se passionne pour le théâtre au sein de la troupe Ar Vro Bagan créée en 1974. En 1982, il décide de devenir comédien professionnel. Depuis, il a écrit et créé, avec Strollad ar Vro Bagan, de nombreuses pièces de théâtre tant en français qu’en breton et fait un important travail de découverte du théâtre auprès des scolaires. La troupe a reçu le prix régional à la création en 1991 pour Ar Basion Vras. Auteur de plusieurs ouvrages et romans en breton en plus des pièces de théâtre, il s’intéresse aussi à la vie local. Il a été maire-adjoint de Plouguerneau de 1983 à 2001 et président du Musée des goémoniers. Il est décoré de l’ordre de l’Hermine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.