Le conte de Baba-Yaga

podkast

Baba-Yaga

Hé les enfants ! Aujourd’hui, on vous raconte un conte russe ! Et celui-ci va peut-être vous faire peur ! Autrefois, il avait une jeune fille dont la mère était morte. Son père s’était remarié avec une autre femme. Mais celle-ci détestait sa belle-fille. Elle avait donc décidé de l’envoyer chez sa soeur … Baba-Yaga, la vieille ogresse !


Télécharger l’émission

Vocabulaire de l’émission :
mechant = drouk
gwalldretiñ : maltraiter
ar c’hrouadur = ar bugel
al lezvamm : la marâtre
en em zebarasiñ : se débarrasser
nadozioù : des aiguilles
neud : du fil
un hiviz : une chemise (de femme)
kavout gwelloc’h : préférer
kaout truez deus u.b. : avoir de la pitié pour quelqu’un
ur skaoñ / ur skaonenn : un banc
dont da glevet kelenn u.b. : venir écouter les conseils de quelqu’un
ur roñfl : un ogre / ur roñflez : une ogresse
ur wezenn-haleg : un saule
ur glo(u)ed : une barrière
ar mudurunoù : les gonds
gwigourañ : grincer
ar stern : le métier à tisser
bezañ krog an douetañs en ennañ : commencer à douter
ar c’hourt : la cour
keuneud : des bûches / du bois pour le feu
ar guzin = ar gegin : la cuisine
fagod : des fagots
un tamouez : un tamis
dre voneur : par chance
diskrapat ar planchod : gratter le plancher
ur grib : un peigne
kompez = plaen
bezañ berranal : être essoufflé
bezañ raouliet : être enroué
« n’out ket klañv kement-he ? » : « Tu n’es pas malade quand même ? »
logota : chasser les souris
bazhata : donner des coups de bâton
futellañ = c’hwitellañ
ar c’hraou : la crèche (l’étable)
heskennañ : scier
kaout nec’h : être inquiet
bezañ direnket e spered gant an nec’hamant : être dévoré par l’inquiétude
simudet : être transi (froid)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.