Les astronomes du désert d’Akatama

Il n’y a pas beaucoup de gens sur la planète qui supportent la lumière artificielle du soir. Ce n’est pas bon pour la santé des humains, des animaux ou des plantes. Jusque dans les déserts, nous supportons  les effets nocifs de la lumière artificielle.

C’est ce qui ce passe dans le désert d’Akatama au Chili.

 

Télécharger la chronique 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.