Les « Black Indians »

podkast

Une squaw noire, élevée par les Séminoles.

Les origines du blues sont multiples : le chant des esclaves noirs, les musiques d’Afrique de l’Ouest, le gospel ou encore le negro spiritual. On étudie également de plus en plus ses racines amérindiennes. Depuis toujours, des contacts ont existé entre les peuples amérindiens et les esclaves noirs d’Amérique. Les esclaves en fuite étaient même souvent bien accueillis par les Amérindiens, et c’est ainsi que sont nés ceux que l’on surnomme aujourd’hui les « Black Indians ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.