Breton de l’Aven et du Bélon : d’autres mutations … que l’on n’apprend pas à l’école !

podkast

D’autres mutations …

On entend parfois de drôles de mutations dans le breton de l’Aven. Après he (sa) et ho (votre), on durcit beaucoup plus les consonnes. Le phénomène du sandhi est aussi bien présent. Yannick Souffez, au micro de Benjamin Bouard.


Télécharger la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.