Des Russes … au Gran Chaco ?

podkast

Une Russe à Toborochi (© Maria Plotnikova)

Au beau milieu du Gran Chaco, en Bolivie, dans le village de Toborochi, on ne parle pas du tout espagnol. Et on n’y entendra pas plus une des quarante langues amérindiennes parlées autre part dans le pays. Non, les gens parlent russe là-bas ! Et ce n’est pas étonnant car ceux-ci sont des Russes, exilés depuis une centaine d’années désormais.


Télécharger la chroniqued

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.