Hervé, de Landudal, et Lucie, d’Athènes

podkast

Hervé et Lucie (photo : Ouest-France)

Durant la guerre d’Algérie, la Poste recherchait des correspondants, souvent des femmes, pour écrire aux jeunes hommes partis faire leur service militaire loin de chez eux.

Hervé Rolland, de Landudal, a été envoyé en Kabylie en 1959, et c’est ainsi qu’il a commencé à recevoir les lettres de Lucie Papadopoulos, une jeune fille grecque originaire d’Athènes. Ils n’ont jamais cessé de s’écrire depuis, jusqu’à leur première rencontre en 2007. Hervé a plusieurs fois été voyagé en Grèce, en compagnie de Lucie et de son neveu Yannis, et ces derniers sont également venus plusieurs fois en Bretagne.

Benjamin Bouard a été à la rencontre d’Hervé, à Landudal, à côté de Briec.


Télécharger la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.