La guerre du Tigré

podkast

Des miliciens amhara, venus prêter main-forte à l’armée éthiopienne

En 2018, lorsqu’il fut nommé premier ministre du nouveau gouvernement, Abiy Ahmed était parvenu à signer la paix avec la plupart des régions séparatistes d’Ethiopie et faire s’asseoir les différentes ethnies à la même table. Mais il n’était pas parvenu à s’entendre avec le peuple du Tigré. Et aujourd’hui, la guerre recommence là-bas …


Télécharger la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.