Les Fuégiens

podkast

Une famille selknam

La situation des Amérindiens est depuis longtemps mauvaise, mais il existe des endroits où elle est encore pire, comme en Terre de Feu. Au début des années 1900, les autochtones qui y vivaient ont été massacrés par les Blancs et il ne reste plus aujourd’hui qu’une infime minorité capable de parler la langue de leurs ancêtres. Autrefois, ces populations étaient considérées comme sauvages, et certains ont même été déportés en Europe, afin d’être exposés au public dans les zoos de Paris et Berlin.


Télécharger la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.