Les vénus paléolitiques

podkast

Travaux de Leroy McDermott

Un peu partout en Europe, et même jusqu’en Sibérie, ont été retrouvés des statuettes de femmes nues, chacune avec un gros ventre et une grosse poitrine. Les historiens les nomment « vénus paléolitiques », mais on ne sait toujours pas à quoi elles pouvaient servir autrefois, ni ce qu’elles sont censées représenter.


Télécharger la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.