Madame, la Bretagne n’est plus la France !

podkast

Le bureau de Breiz Atao à Rennes en 1938

Nous sommes aujourd’hui à Beuzec, dans le Cap-Sizun, pour faire connaissance avec Annick Ansquer. Elle habite Beuzec depuis toujours et pendant un petit bout de temps elle y a même tenu un bar dans le bourg. Mais ce n’est pas pour parler de son métier que nous avons été à sa rencontre, mais plutôt pour parler de l’école sous l’Occupation. Annick était encore enfant à l’époque, mais elle s’en souvient très bien encore aujourd’hui. Avant-guerre, le breton était interdit à l’école, mais quand les Allemands sont arrivés on a alors commencé à apprendre le breton aux enfants. En fin d’émission, Annick nous parlera également de sa grand-mère, qui connaissait les prières pour guérir les gens.


Télécharger l’émission

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.