On est bretons, solidaires et on agit

Depuis le démantèlement de la jungle de Calais, les réfugiés qui s’y étaient installés ont été dispersés dans la France entière. Une trentaine d’entre eux ont été accueillis à Trégunc près de Concarneau et 18 y sont restés. Quelques associations se sont formées pour les accompagner dans la vie quotidienne. A Scaer, le collectif On est bretons, on est solidaires et on agit s’emploie à les faire se sentir chez eux tant que faire se peut. Malou Gouarlaouen, du collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.