Phonologie du breton : les noms de lieux

podkast

Phonologie du breton : les noms de lieux

L’accent tonique doit normalement être mis sur l’avant-dernière syllabe en breton, mais ce n’est pas toujours vrai pour les noms de lieux ! Interdiction formelle de dire « Kerlaz » par exemple, il faut dire « Kerlaz ». Idem pour « Pennmarc’h », « Plougoñ », « Lokorn » et bien d’autres. Youenn Wloegen est au micro de Benjamin Bouard.


Télécharger la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.