S’occuper des morts autrefois

podkast

Félix Valloton – Enterrement, Bretagne, 1895

À l’heure actuelle, on n’est plus habitué à s’occuper des morts. On paye d’autres personnes pour le faire. Mais comment faisait-on autrefois dans les campagnes, à une époque où il n’y avait ni funérarium ni pompes funèbres comme aujourd’hui ? Les choses ont bien changé. On n’entendra plus parler d’extrême-onction, ni de veillée funèbre. On n’envoie plus personne porter les avis de décès d’une ferme à une autre. Nous avons été rencontrer Alice Le Coz à Pouldergat, afin qu’elle nous explique alors comment on s’occupait des morts autrefois, de la fin de la guerre jusqu’aux années 60.

Une émission réalisée par Benjamin Bouard.


Télécharger l’émission

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.